Drame au grand marché de Lomé: de nouveaux décès, la propriétaire de l’immeuble effondré introuvable !

Rebondissement dans l’affaire d’écroulement de l’immeuble « Saint David » vendredi dernier au grand marché de Lomé. Un drame qui a occasionné deux morts dont un enfant de trois ans, cinq blessés graves et d’importants dégâts matériels.

Aux dernières nouvelles, parmi les blessés évacués d’urgence le même jour au CHU Sylvanus Olympio, certains auraient succombé à leur blessure, portant ainsi à la hausse, le nombre de décès.

Dans la foulée, l’opinion estime que le propriétaire ainsi que le maître d’ouvrage devraient être poursuivis pour « manquements graves ».

Activement recherchée pour les besoins d’un enquête ouverte à cet effet,  afin de déterminer les causes et situer les responsabilisés, la propriétaire de l’immeuble en question, qui abrite plusieurs bureaux et magasins, est portée disparue depuis lors.

C’est l’hebdomadaire togolais « Le Triangle des Enjeux » qui révèle l’information dans sa parution N°391 du mercredi 6 juin 2018.

Pour rappel, l’effondrement des deux derniers niveaux de l’immeuble de 6 étages, situé non loin de l’Institut Goethe, a fait tomber des blocs de briques sur les vendeurs présents sur les lieux et les passants.

Certains spécialistes du domaine des BTP soutiennent qu’en dehors du permis de construire et des études topographiques préalables, le manque d’utilisation des matériaux adéquats pourrait être la cause immédiate de cet effondrement. L’on pointe du doigt la désinvolture dont ont  fait preuve les maçons, au moment de la construction.

Pour l’heure, les familles pleurent leurs morts et les blessés pansent leurs blessures.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.