Une journée « Togo mort » lundi prochain pour dénoncer les intimidations du pouvoir en place

229 total views, 2 views today

La Coalition des 14 partis de l’opposition avait prévu une série de manifestations de rue de trois (3) jours les 6, 7 et 8 juin. Le gouvernement n’a pas approuvé les itinéraires choisis et en a proposé d’autres. Mais, puisque la Coalition des 14 s’en tenait à ses itinéraires, un important dispositif militaire a été érigé sur les lieux de rassemblement. La première journée a donc été un fiasco. Cependant, la Coalition des 14 ne se décourage pas pour autant…

« La Coalition reconduit le mot d’ordre de manifestation pour demain jeudi 7 et samedi 9 juin. Le régime a une fois encore tout mis en œuvre pour empêcher les populations de Lomé et de certaines villes de l’intérieur de manifester. La Coalition s’insurge contre cette violation du droit constitutionnel de manifester », s’est indigné dans la soirée de ce mercredi Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition, lors d’une conférence de presse. Par ailleurs, le peuple togolais est appelé à observer une journée « Togo mort » le lundi 18 juin 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Notons que les leaders ont présenté le bilan de la première journée de manifestations. A Lomé, les militaires lourdement armés dépêchés sur les lieux de rassemblement ont dissuadé les plus courageux des manifestants, des échauffourées ont eu lieu à Agoè entre des manifestants et les forces de l’ordre qui ont tiré des grenades lacrymogènes. A l’intérieur du pays, les manifestations ont eu lieu seulement dans deux villes : Tchamba dans la région Centrale et Anié dans les Plateaux.

Source: togotopinfos.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.