Zambie : désormais les administrateurs de groupe WhatsApps doivent s’enregistrer auprès de l’autorité

1,272 total views, 1 views today

Dans les jours à venir, créer et administrer un groupe WhatsApp ne serait plus l’apanage de tout le monde en Zambie. Désormais, pour être administrateur d’un groupe WhatsApp dans le pays, il faut impérativement s’enregistrer auprès du régulateur des télécoms.

Telle est la décision de l’Autorité zambienne des technologies de l’information et de la communication, qui veut à travers, cette mesure restreindre les risques de dérives sur les réseaux sociaux.

En effet, au regard de l’influence négative qu’exercent les réseaux sociaux sur les bonnes mœurs dans les pays africains, en l’occurrence la divulgation des fausses informations, les autorités zambiennes estiment qu’identifier les administrateurs de groupe WhatsApp permettra de les responsabiliser.

Pour ce faire, ces derniers seront amener à produire un code d’éthique ou de conduite que chaque membre devra respecter. De même, ils sont censés produire un règlement intérieur ainsi qu’ un guide de bonne conduite auquel  sera soumis, chaque membre de leur groupe. En cas de dérives sur ces groupes, ils seront arrêtés puis traduis devant les juridictions  pour répondre de leurs fautes.

Pour l’heure cette mesure n’est pas encore entrée en vigueur mais une loi est en examen au parlement en vue de son adoption. Cependant des voix s’élèvent dans la foulée, pour dénoncer la décision du gouvernement.

D’après, le chef de l’opposition zambienne,  Mike Mulongoti,  c’est une perte de temps et un signe de lassitude du gouvernement. « Qu’est –ce qu’ils veulent cacher ?  Nous verrons s’ils veulent ou non dissimuler quelque chose. C’est la conduite d’un régime désespéré. Nous vivons dans un monde où tout est géré par la technologie et Internet sous quelque forme que ce soit », s’est-il indigné.

Quant aux défenseurs de la liberté d’expression, il s’agit là de viol de « leur liberté constitutionnelle ».

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Zambie : désormais les administrateurs de groupe WhatsApps doivent s’enregistrer auprès de l’autorité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.