Bavure policière mortelle au Togo: vers la dissolution de l’opération « Entonnoir » ?

La mort d’un jeune Togolais nommé Louis Anoumou par balle réelle, tirée par un élément de l’opération ‘’Entonnoir’’ en début de week-end dernier à Tokpli (localité située dans la préfecture de Yoto), continue de susciter de vives réactions de part et d’autres.

Outre la réaction des cadres et natifs de Tokpli demandant de situer les responsabilités, le Mouvement Martin Luther,  s’insurge contre cette opération pour des « actes récurrents d’homicides » dont le tout dernier est celui de Tokpli, dans les rafles contre les vendeurs de carburant illicite localement appelé « boudè ».

Le mouvement du Pasteur Edoh Komi appelle alors à sa « dissolution » tout en sanctionnant les auteurs conformément aux lois en vigueur.

En effet, le vendredi 8 juin 2018, dans le cadre d’interception d’une cargaison d’essence de contrebande signalée à Tokpli dans la préfecture de Yoto, une course-poursuite s’est alors engagée entre forces de l’ordre et trafiquants. Ironie du sort, l’opération a tourné au drame avec la mort du jeune Louis Anoumou,  succombé sous les balles réelles.

Ce décès vient s’ajouter à la liste macabre des jeunes déjà tombés au nom de cette tristement  célèbre opération. Contactées par les responsables du MMLK, les autorités compétentes  ont promis repenser l’opération.

Pour le MMLK, « cette opération cause trop de morts innocentes » et qu’il faut mettre définitivement fin à ces activités. Avant d’arriver à cette éventualité, le Mouvement Matin Luther King exige que les auteurs de cette bavure policière mortelle  soient traduits  devant les tribunaux pour y répondre de leurs actes conformément à la loi.

Le MMLK constatant l’inexistence des services pétroliers pouvant approvisionner les populations, recommande au  gouvernement de veiller à des fins appropriées et utiles afin d’éviter toutes conséquences désastreuses et dramatiques.

En attendant que le gouvernement clarifie la situation, le ministre de la Sécurité et de la protection sociale Yark Damehane a rassuré l’opinion que l’auteur du coup de feu a été mis aux arrêts.

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.