Congo: Fin de la 1ère édition du Défilé carnaval des petits écolos

L’agence B2BCongo, filiale de B2BGabon, dirigée par Elisabeth Ogoula Bellerose, et la Fondation AVSI, représentée au Congo par Caterina Cipriani, ont organisé entre le 23 mai et le 9 juin 2018, la première édition du Défilé carnaval des petits écolos, sous le thème ‘La planète que nous voulons’.

Une manifestation organisée dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement (5 juin 2018) et qui a permis aux élèves de participer aux actions d’éducation environnementale, à travers notamment un quizz sur l’environnement et des sketchs.

Samedi 9 juin, au terme de la dernière étape de la première édition du Défilé carnaval des petits écolos, (défilé costumé dans les rues de Pointe-Noire), les meilleures écoles ont été récompensées lors d’une cérémonie qui s’est déroulée dans les jardins de la résidence du consul général de France.

 

L’Ecole Saint-Jean-Bosco remporte le quizz, devant l’Ecole Pambou-Benjamin B.

Dans la catégorie sketchs, le jury présidé par Sylvie Magounvou Bayonne, directrice de Matombi production et du Festival Soul Power de Pointe-Noire, a attribué un premier prix ex-aequo à l’Ecole Pambou-Benjamin B et l’Ecole Marien-Ngouabi B.

 « L’objectif de ce Défilé carnaval des petits écolos dans les écoles de Pointe-Noire était de sensibiliser les familles, par le biais des enfants, à l’importance de préserver l’environnement, indique Elisabeth Ogoula Bellerose. C’est une opération que B2BGabon mène depuis 2010 au Gabon et qui a permis de sensibiliser près de 50 000 enfants. Après Pointe-Noire, nous visons d’autres villes d’Afrique centrale mais aussi d’Afrique de l’Ouest. »

L’initiative est soutenue notamment par la municipalité de Pointe-Noire, représentée par Philippe Mboumba, conseiller socio-culturel du maire Jean-François Kando, le député Alexis Ndinga et JeanLuc Delvert, le consul général de France. La République du Congo est sensible aux problématiques environnementales. La pollution au plastique était cette année le thème principal de la Journée mondiale de l’environnement.

En Afrique, 4,4 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les mers et océans chaque année, selon des chiffres de l’ONU. Pour Elisabeth Ogoula Bellerose et Caterina Cipriani, « l’objectif premier de la sensibilisation a été atteint. Nous encourageons les enseignants à continuer ce travail avec les enfants , afin qu’ils deviennent de véritables ambassadeurs de la protection de la nature. » Rendez-vous est pris l’an prochain pour la deuxième édition du Défilé carnaval des petits écolos du Congo.

Caterina Cipriani, représentante de la Fondation AVSI au Congo
Elisabeth Ogoula Bellerose, directrice de l’agence B2BCongo

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.