Mohamed Sallah: entre colère et tristesse !

Le feuilleton Salah-Ramos est loin de terminer de si tôt. Après la blessure à l’épaule du joueur Egyptien, survenue en finale de la ligue des champions confrontant le Réal Madrid au Liverpool, Sergio Ramos trouve pour sa part que son adversaire « aurait pu jouer la seconde partie de la finale puisqu’il allait bien ».

Une sortie qui a provoqué une fois de plus la colère et l’indignation des Egyptiens qui avaient signé une pétition afin que le défenseur Espagnol puisse être sanctionné par l’UEFA.

La réplique de Mohamed Salah vient de tomber. C’est sur un ton ironique que l’international footballeur Egyptien a répondu à son homologue du Réal Madrid.

« C’est drôle! », a-t-il lancé avant d’ajouter que: « c’est toujours bien quand celui qui t’a d’abord fait pleurer te fait rire ensuite. Peut-être qu’il pourrait aussi me dire si je vais être prêt pour la Coupe du Monde ? ».

Revenant  sur les circonstances de cet  incident qui lui a coûté un traitement de courte durée,  Sallah explique:  »

Quand je suis tombé au sol, j’ai ressenti un mélange de douleur physique et de beaucoup d’inquiétude, aussi de la colère et de la tristesse de ne pas pouvoir continuer à jouer la finale de la Ligue des Champions. Quelques instants plus tard, j’ai aussi pensé à la possibilité de perdre la Coupe du Monde et c’était terrible ».

Sur les allégations de Ramos selon lesquelles il allait bien après sa chute, Mohamed Sallah se veut clair et net: « Je ne lui ai jamais dit ça ».

La bonne nouvelle dans cette affaire, c’est qu’en dépit de tout,  le Pharaon assure être prêt pour le Mondial 2018. Une interrogation demeure tout de même: comment seront les retrouvailles des deux hommes en Russie ?

Rendez-vous à partir de jeudi 14 juin prochain, date à laquelle s’ouvre la 21è édition de la Coupe du Monde.

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.