Mauritanie: lancement de l’opération « Laissez-la tomber en faillite »

En Algérie, les citoyens ont lancé l’opération « Laissez-là moisir » sur les réseaux sociaux, allusion faire aux voitures qui ont dépassé le seuil du pouvoir d’achat des Algériens, qui voient en ces véhicules, un rêve difficile à réaliser et à atteindre.

Au Maroc, et voulant protester sur les prix exorbitants de la sardine, des citoyens ont lancé sur les réseaux sociaux l’opération « Laissez-le pourrir », où le prix de la sardine est devenu intouchable pour les couches moyennes dans la société.

La Mauritanie n’est pas ménagé, où des mauritaniens ont lancé le slogan ou on peut lire « Laissez-là tomber en faillite. ». Allusion faite à la ligne mobile « La Mauritel Mobile », en l’occurrence, soit l’opérateur historique des télécommunications en Mauritanie et filiale de Maroc Telecom. Une campagne de boycott de la ligne  avec ce slogan cité en haut.

Les raisons sont simples et où on informe que l’opération en question est menée par de jeunes activistes qui de surcroit déplorent la qualité de son service voix et internet. C’est signalé aussi que des affiches placardées dans les lieux publics jouaient un rôle prépondérant dans la sensibilisation des Mauritaniens, tout en espérant qu’elle toucherait les citoyens qui n’en peuvent plus, eux qui ont souhaité voir la qualité de services importante

On parle d’acteurs, initiateurs du mouvement de boycott, alors que des clients et des observateurs livrent leurs avis sur la question. La Mauritel est l’un des trois opérateurs télécoms du pays, par le fait qu’il s’agit du plus grand opérateur de téléphonie mobile de Mauritanie qui offrait des services importants, mais apparemment, ce n’est plus le cas.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.