Tchad : près de 23 milliards de Fcfa pour la technologie dans l’agriculture

86 total views, 3 views today

C’est un pas de plus que fait le Tchad dans la modernisation de son agriculture. Le pays a bénéficié il y a quelques jours d’un don de la Banque mondiale qui a approuvé un don de 41 millions de dollars, soit plus de 22,7 milliards de francs CFA pour promouvoir l’innovation technologique dans le secteur agricole.

Un soutien financier qui vise à « augmenter durablement la productivité et assurer la résilience face au changement climatique dans les zones ciblées », à en croire la Banque mondiale.

Pour le Tchad, ce financement vient à point nommé car il va donner un coup d’accélérateur à toutes les efforts déjà fournies dans le domaine. Il viendra notamment soutenir le Projet de renforcement de la productivité agricole et résilience au climat (Propad). Selon le responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad, François Nankobogo, « le projet sera déployé dans des zones où vivent prés de 1,5 million de personnes, soit plus de 11% de la population totale du pays.»

Les régions ciblées sont en outre caractérisées par des taux de pauvreté élevés de 70,9% dans le Mandoul, de 61,4% au Moyen – Chari et de 48,4% au Salarmat .

La mise en œuvre du Propad devrait particulièrement permettre d’augmenter la production des céréales pluviales (sorgho, millet, maïs, riz) et leurs cultures associées (arachide, niébé et sésame). Il vise également la diversification de l’élevage et la production laitière dans les zones périurbaines. Un programme de renforcement des capacités nationales en matière de recherches et de développement agronomiques et en services de conseils agricoles, est aussi.

Le projet bénéficiera à 360.000 personnes. Il s’agit essentiellement des petits exploitants qui cultivent annuellement entre 1 et 5 hectares de terres. Ceux-ci verront leurs revenus s’accroître et pourront écouler une plus grande partie de leurs productions, alors que le Propad devait déjà permettre également d’améliorer leur sécurité alimentaire et la nutrition des ménages ruraux.

Depuis certains temps, le Tchad a décidé d’apporter du neuf surtout dans son agriculture en introduisant les innovations technologiques dans son agriculture très marqué par les perturbations environnementale. En effet, les changements climatiques causent d’énormes dégats à l’agriculture de se pays qui en dépend sérieusement.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.