Cambodge : Vaddana KEO de l’UDLEF rencontre l’ambassadeur de l’UE George Edgar

1,019 total views, 111 views today

La candidate de l’UDLEF (Union Démocratique pour la Liberté Egalité et Fraternité)  pour les Européennes de 2019 madame Vaddana KEO actuellement en déplacement  au Cambodge  sera reçue  demain 14 juin 2018 par l’Ambassadeur Mr George Edgar à la Délégation de l’Union Européenne. Les deux personnalités évoqueront la situation politique et sécuritaire qui prévaut au Cambodge à quelques semaines des élections.

Madame Vaddana KEO exprimera au cours de cette rencontre les inquiétudes des khmers et  de la communauté internationale. Elle estime  que les résultats de prochaines élections , ne ramèneront  pas la paix au Cambodge.

La candidate de l’UDLEF aux prochaines Européennes milite pour  l’application des dispositions des accords de Paix de Paris dont les contours ont été bien dessinés par les différents pays signataires depuis 1991.

 

Lettre à l’Ambassadeur de France au Cambodge

From: vaddana keo 
Sent: Wednesday, June 13, 2018 6:34 AM
To: DELEGATION CAMBODIA
Cc: TARABELLA Marc (EP); Andre GATTOLIN Senateur LaREM
Subject: 14 JUIN 2018

Objet : Pourquoi s’écarter d’une solution de Paix existante pour le Cambodge ?

Cher Monsieur, Chère Madame,

Etant de passage au Cambodge pour quelques jours, je sollicite auprès de vous un entretien pour connaître la réalité de la situation politique du Cambodge afin de rassurer si possible la diaspora cambodgienne avant les prochaines élections de juillet.   

J’agis en tant que membre du parti de l’Union Démocratique pour la Liberté Egalité et Fraternité (UDLEF) en charge des affaires France-Asie ;

J’agis aussi en tant que Vice-Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme et de la Démocratie (LDHD) en charge des affaires Europe-Cambodge ;

J’agis en outre en tant que Présidente-Fondatrice de l’ONG BUDDHA CHILD dont l’objectif est d’œuvrer pour la Paix et la création de centres de vie autonome pour réduire l’inégalité en s’alignant aux 17 Objectifs du développement durable ;

Et enfin, j’agis aussi en tant que femme d’origine khmer qui aime son peuple.

Ces prochaines élections inquiètent les khmers et le monde international.

C’est une véritable mascarade alors que nous savons tous que quel que soit les résultats et le sort de ces élections, le Cambodge ne peut trouver une Paix.

Pourquoi ne pas mettre en application les dispositions des accords de Paix de Paris dont les contours ont été bien dessinés par les différents pays signataires depuis 1991 ?

Je crois à la volonté commune d’apporter chacun une pierre à l’édifice de cette Paix tant attendue au Cambodge.

Je vous propose de profiter de mon passage à Phnom Penh ce jeudi 14 Juin pour nous rencontrer.

Pour le cas où vous ne pouvez prendre le temps de me recevoir, je vous déposerai un rapport pour rappel sur les accords de paix de paris de 1991 établit par le conseil Français de la Ligue des droits de l’homme et de la Démocratie (LDHD).

Je vous prie de croire Monsieur, Madame, en mes meilleurs sentiment

Vaddana KEO

 

 

Christian PERSON,   Porte-Parole de l’UDLEF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.