Tunisie/Grogne dans la santé: les agents du C.N.G.M réclament la prime de l’Aid

Encore une grève en Tunisie ! Les citoyens ne décolèrent pas ces dernières années où ils montent souvent au créneau via les syndicats autonomes crées dans chaque service et ce dans le but de défendre les droits des travailleurs du secteur public notamment. Des grèves répétitives, dont certaines nuisent à l’économie de ce pays et d’autres qui font ralentir certains secteurs, tels que dans celui de la santé.

Et comme des occasions se présentent souvent, avec des fêtes nationales et religieuses qui entourent la vie des citoyens, des hauts responsables aux couches les plus démunies, les syndicats passent à l’action et font tout, qui pour faire valoir leurs droits les plus élémentaires, qui pour faire pression sur les autorités locales et nationales, et qui pour montrer qu’ils sont là pour défendre les intérêts des employés en faisant transmettre les doléances et revendications aux autorités et autres responsables hiérarchiques.

Ainsi donc, on annonce que les agents du centre national de greffe de la moelle sont en grève. Ils auraient décidé de recourir à la grève qu’ils avaient entamé depuis deux jours et ce pour une seule revendication qui est de percevoir cette fameuse prime de l’Aid, sachant qu’ils seront en permanence pour offrir les meilleurs services aux patients.

Leur action est motivée par le fait que leurs collègues des autres institutions percevront eux les primes à l’occasion de cette journée (L’Aid El-Fitr) qui devrait être chômée et payée, mais du moment qu’en ce qui les concernent, ils doivent assurer la permanence, ils ont décidé de faire pression sur la tutelle et par la même occasion sur les autorités Tunisiennes, première hiérarchie politique qui détient tous les pouvoirs pour répondre par le positif ou le négatif.

Avec cette grève entamée depuis deux jours, les contestataires ont laissé des centaines de malades en attente. Des malades qui sont sérieusement atteints de graves maladies du sang. Alors qu’ils ont besoin de soins urgents. Ce qui fait que la tutelle devrait réagir au plus vite afin de mettre fin à cette grève qui ne peut que nuire que de rendre service.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.