Afrique du Sud: un holding d’assurance victime d’une cyberattaque

123 total views, 3 views today

L’Afrique n’est pas du tout épargnée par la cyberattaque. Après l’agence de développement de la technologie de l’information du Nigéria, la NITDA, qui a été nul doute la première société africaine à être victime d’une attaque électronique, Liberty Holdings, une compagnie d’assurance en Afrique du Sud, vient à son tour de réagir à une cyberattaque dont elle se dit victime.

Selon les responsables de la société, un « hacker qui prétend avoir dérobé des données de l’entreprise réclame de l’argent ». »Depuis que nous avons pris connaissance des faits, nous avons pris des mesures immédiates sécuriser nos systèmes informatiques », a déclaré la direction de l’entreprise sur son site web.

Alors qu’une enquête a été  ouverte pour déterminer les causes de cette cyberattaque, plusieurs sources affirment que les pirates ont dérobé des données sensibles sur certains clients de l’assureur.

Mais la direction a tenu à rassurer toutes les parties prenantes en leur fournissant toutes les informations disponibles, rapporte BBC, le personnel informatique de l’entreprise est à pied d’œuvre pour déterminer la gravité des données piratées.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.