Mondial 2018: ces 5 célébrités africaines qui feront des exploits en Russie

Démarrée jeudi dernier, la 21è édition de la Coupe du monde de football masculin se poursuit en Russie. Si presque tous les pays africains ont déjà joué leur première rencontre avec des défaites, les différents adversaires savent qu’il y a des individualités qui pourront faire la différence. De grandes attentes se reposent sur ces stars africaines pour les prochaines rencontres de poule. Il s’agit notamment de  Mohamed Salah, Sadio Mané, Mehdi Benatia, Obi Mikel et Wahbi Khazri. Ces cracks sont très surveillés en Russie.

Mohamed Salah (Attaquant, Egypte)

La saison exceptionnelle avec Liverpool a fait de Mohamed Salah la plus grande star africaine à cette Coupe du monde. Meilleur buteur (32 réalisations) et meilleur joueur d’Angleterre est l’idole de tout un pays. L’attaquant des Pharaons n’a pas disputé la première rencontre en sélection mais sera opérationnel pour les deux rencontres prochaines rencontres. De quoi nouer encore des espoirs malgré la défaite du premier match. Avec Salah, l’Egypte espère un meilleur résultat contre la Russie et l’Arabie Saoudite. Celui que l’on annonce comme le futur Ballon d’Or, joue gros en Russie. Pour espérer détrôner Cristiano Ronaldo, l’ancien joueur de la Roma doit briller.

Sadio Mané (Attaquant, Sénégal)

Le partenaire de Mohamed Salah à Liverpool, a beaucoup progressé depuis ces dernières années. Considéré comme le deuxième meilleur footballeur africain à l’heure actuelle, le Sénégalais est annoncé également comme l’une des attractions africaines du mondial. Au Sénégal aussi les espoirs se reposent sur lui. Il a presque toutes les clés pour drainer le reste du groupe sénégalais vers le succès.  Pas toujours brillant en équipe nationale, le crack des Reds devra se surpasser cette fois pour permettre à son équipe de passer l’étape du premier tour et rêver à un parcours semblable à celui réalisé par la génération 2002.

Mehdi Benatia (Défenseur, Maroc)

Lui aussi sort d’une saison très pleine avec son club, Juventus Turin. Entre le titre de champion et ce parcours savoureux en Ligue des champions, Mehdi Benatia s’est forgé une carrure sur laquelle peuvent se reposer la sélection du Maroc. Battu en première  rencontre, le Maroc n’a plus pratiquement son destin en main car ses adversaires seront l’Espagne et le Portugal. Le Maroc qui redécouvre la Coupe du monde vingt ans après sa dernière participation en 1998 voudra tout faire pour y rester aussi longtemps que possible. Benatia est la grande star des Lions de l’Atlas, le guide et le patron.

Obi Mikel (Milieu, Nigeria)

Même s’il a eu une première rencontre assez timide, beaucoup d’espoirs se reposent sur John Obi Mikel. Le joueur de Tianjin TEDA (Chine) demeure une référence sur le continent africain. Celui qui a passé huit ans à Chelsea veut profiter de la Coupe du monde pour démontrer à la face du monde qu’il n’a rien perdu de son talent. Et il a deux rencontres pour le prouver.

Wahbi Khazri (Attaquant, Tunisie)

Que serait la Tunisie sans son attaquant vedette ? Un attaquant vedette qui espère briller pour mieux se valoriser sur le marché des transferts. Khazri a le talent et le potentiel pour amener son pays très loin. Même avec la défaite lors de leur première rencontre face à l’Angleterre, les espoirs restent toujours présents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *