RDC: le premier cas d’Ebola confirmé en zone urbaine

L’information est révélée à travers un communiqué de presse de l’OMS. Alors que les zones victimes par la maladie à virus Ebola jusqu’à ce jour étaient les milieux rurales, une première personne vient de présenter en milieu urbain, un résultat positif au test MVE de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB).

« Un nouveau cas de maladie à virus Ebola (MVE) a été confirmé à Wangata, l’une des trois zones de santé de Mbandaka, une ville de près de 1,2 million d’habitants située dans la province de l’Équateur, dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC). », indique le communiqué.

Pour Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l’OMS « cette nouvelle est inquiétante, mais nous sommes mieux armés que jamais pour lutter contre Ebola». Aussi, ajoute-t-il, « l’OMS et ses partenaires prennent actuellement des mesures fortes pour endiguer la propagation du virus.»

En collaboration avec le Ministère de la Santé Congolaise, une délégation d’une trentaine experts de l’OMS dépêchée sur les lieux est déjà entrain de mener des actions de surveillance dans la ville pour sensibiliser les communautés à la prévention, au traitement et à la notification des nouveaux cas.

Quant à la  Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, la Dre Matshidiso Moeti: « L’arrivée d’Ebola dans une zone urbaine est une nouvelle inquiétante. L’OMS et ses partenaires travaillent main dans la main pour accélérer la recherche de l’ensemble des contacts du cas confirmé dans la zone de Mbandaka.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *