Ouganda: le musicien Geoffrey Oryema a tiré sa révérence

Geoffrey Oryema alias Leonard Cohen africain n’est plus! Il est décédé le 22 juin dernier à l’âge de 65 ans, des suites d’un cancer. Parti en exil depuis  1977 sous la dictature du président Idi Amin Dada, après l’assassinat de son père-ministre à l’époque- il a pu obtenir la nationalité française.

Auteur de plusieurs albums à succès dont « Exile » ( son premier album) produit en 1990, Geoffrey Oryema s’est fait un nom grâce à sa voix envoûtante. Chantre de la world music, il a participé à la bande originale du célèbre film « Un Indien dans la ville », avec Tonton David et Manu Katché.

Dans sa langue locale, l’Acholi, il a évoqué dans ses chansons la violence que les enfants soldats ont été forcés de commettre dans sa région natale du nord de l’Ouganda, apprend-on de l’AFP.

Selon RFI, son 2e album Beat the border en 1994 lui ouvre la porte des Etats-Unis où il effectue une large tournée. Dans son 3e album Night tonight en 1997 Geoffrey Oryema associe le chanteur zaïrois Lokua Kanza. Le chanteur ougandais continue par la suite à mêler les instruments traditionnels africains à la guitare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *