Ghana: les ministres interdits de voyager à l’étranger

C’est une nouvelle qui surprend beaucoup, mais venant du Ghana, sûrement que quelque chose se cache derrière. Les membres du gouvernement ghanéen ont reçu l’ordre de ne plus effectuer des déplacements à l’étranger. La raison qui entoure cette décision n’est pas encore connue.

La présidence du Ghana a décidé de suspendre les autorisations de déplacements à l’étranger pour les membres du gouvernement. La mesure est encore d’élargir à tous les hauts responsables publics.

Les personnes qui sont visées par cette décision ont été notifiées à travers une note qui a été signée par Akosua Frema Osei-Opare, le chef du staff de la Jubilee House.

Une seule exception à cette mesure, Shirley Ayorkor Botchwey, ministre des Affaires étrangères. Lui au moins pourra continuer de voyager à l’extérieur du Ghana, surtout dans l’exercice de son métier. Pour les observateurs, son cas reste logique car il serait vraiment inadmissible de voir un ministre des affaires étrangères interdit de voyager alors qu’il doit normalement rencontrer des partenaires et effectuer des missions à l’étranger.

La note transmise aux ministres indique que le président appelle les membres de son gouvernement et les hauts responsables publics à suivre cette directive à la lettre.

Aucune raison n’est évoquée et les supputations vont bon train. Et face à cette inquiétude grandissante, la présidence se s’est voulue  rassurante. Les raisons à cette directive seront communiquées sous peu selon elle.

Une mesure qui intervient quelques semaines après le limogeage de quatre hauts fonctionnaires soupçonnés de corruption. Un vrai phénomène qui menace l’économie de ce pays d’Afrique de l’Ouest et contre lequel le président Nana Akufo-Addo a promis s’attaquer.

Y aurait-il des liens directs avec cette affaire ? Des ministres et hauts fonctionnaires seraient-ils accusés de corruption ? les éclairages de la présidence Ghanéenne sont attendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *