Le Camerounais André Siaka, un poids lourd du management

André Siaka est très connu au Cameroun comme faisant partie des hommes d’affaires à succès. A 69 ans, ce manager hors du commun totalise une grande expérience dans les domaines qu’il a exploré.  Il a entre autres fait ses preuves à la tête de la Société anonyme de brasserie du Cameroun (SABC) et en tant que patron des patrons camerounais.

Dirigeant intelligeant selon ses anciens collaborateurs, il a su construire une carrière très brillante grâce à ses études supérieures et à sa détermination. Après une formation en ingénierie à l’École polytechnique de Paris, André devient le directeur de la filiale Cameroun de Société Générale malgré sa jeunesse. A moins de 30 ans il a fait partie des acteurs principaux de la direction de la société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC) avant de devenir patron.

En 2008 il surprend ses paires. Alors qu’il dirige depuis 1993 le groupement inter-patronal du Cameroun (GICAM), ce chef d’entreprise apprécié décide de démissionner.

Il fonde ainsi Routes d’Afrique (Routd’Af), son entreprise avec laquelle il se positionne désormais le secteur de la construction d’infrastructures au Cameroun. Routd’Af a une vocation continentale avec pour but de fournir ses services de qualité aux autres pays africains.

André Siaka reste jusqu’à présent administrateur et président de conseil d’administration de certaines sociétés nationales. Il a été distingué à plusieurs reprises dans son pays et en dehors. Aujourd’hui, il occupe également le poste de consul honoraire de Monaco au Cameroun.

Mais au-delà de ses succès personnels, il ne pense pas qu’à lui seul. C’est aussi un grand motivateur. Selon lui le monde l’entreprise rime avec compétition.  Il partage ses expériences avec la jeune génération d’entrepreneurs à qui il explique l’importance de cultiver l’originalité et de s’adapter aux différents changements.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *