Mondial 2018: le « jeu propre » élimine le Sénégal

Les espoirs africains s’étaient reposés sur la sélection sénégalaise qui avait affronté cet après-midi la sélection de la Colombie dans un match serré, surtout que dans le même temps, le Japon affrontait la Pologne. Avant le début de la rencontre, c’était les Japonais et les Lions de Terranga qui étaient bien placés pour passer au second tour, avec les 4 points que chacune d’elle possédait, contre 3 points pour la Colombie et zéro pour la Pologne.

Les capés d’Alliou Cissé ont pris le jeu à leur compte pendant presque toute la rencontre,, alors que la Colombie s’est contenté de jouer simple sans trop se casser la tête, malgré l’importance de la rencontre. La première période s’est achevée sur le score de zéro partout et la deuxième période, les sénégalais partaient à l’abordage dans l’optique de prendre à défaut la défense colombienne.

Mais à la 74’, le seul représentant africain restant en course pour le prochain tour a encaissé un but assassin inscrit par Yerry Mina. Une réalisation qui met la Colombie devant avec 6 points et le Sénégal à la 3è place avec 4 points, d’autant plus que dans l’autre rencontre, la Pologne menait face au Japon dès la 59’ avec un but marqué par Jan Bednarek.

A ce moment, le Sénégal était à égalité de points avec le Japon. La différence de buts entre les deux sélections était parfaite. Chacune d’elle a inscrit quatre buts et encaissé quatre. Seulement, le Sénégal et pour espérer se qualifier devait égaliser pour coiffer au poteau le Japon, sinon, ce serait cette dernière qui passerait aux 8è de finale.

Mais, il était dit que les Lions de la Terranga allaient quitter eux aussi le mondial. En effet, après les sélections nationales de l’Egypte, Maroc, Tunisie qui étaient éliminées avant même le déroulement de leurs 3è rencontre, et après le Nigéria qui s’est vu refusé un pénalty à la 75’ face à l’Argentine, et où l’arbitre de cette rencontre aavait jugé la main du défenseur Argentin involontaire, voila que le Sénégal est éliminé d’une autre manière.

En effet, dans ce cas de figure, c’est le jeu propre qui est pris en compte par les règlements du jeu, puisque le Sénégal avait pris 6 cartons jaunes contre 4 du coté japonais. C’est ainsi que prend fin l’aventure des cinq équipes du continent africain dans ce mondial russe. Le rendez-vous leur sera donné pour l’édition de 2022 au Qatar pour prendre leurs revanches sur le sort surtout. D’ici là, il faut se préparer en conséquence afin de ne pas connaitre les mêmes mésaventures que le mondial de cette année.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *