Bénin: le gouvernement offre des mini-stations aux vendeurs d’essence frelaté

La chasse ouverte contre les vendeurs d’essence frelaté dans la majorité des pays africains se fera autrement au pays de Patrice Talon. Lors d’une rencontre le 04 juillet dernier, face aux vendeurs d’essence frelaté communément appelé ‘’Boudè’’ou ‘’Kpayo’’, le gouvernement béninois promet encadrer tous les acteurs du secteur.

Au cours de la rencontre, il s’agissait entre autres d’apporter des éclaircissements sur les nouvelles dispositions du Code pénal, récemment voté par le parlement béninois relative à la commercialisation de l’essence de contrebande.

« Le gouvernement fera le recensement de tous les vendeurs et ensuite des équipements modernes de distribution de produits pétrolier à l’instar de mini-station mobile d’une capacité de plusieurs centaines de litres, sera mis à leur disposition ainsi que les équipements de transport dudit liquide », a révélé Modeste Toboula, Préfet du Littoral, au cours de la rencontre.

Selon le préfet du Littoral, les acteurs de ce secteur seront équipés et suivis pour éviter tout dérapage qui entraîne très souvent des victimes lors des descentes des forces de sécurité.

A en croire ce dernier, le projet vise à terme, l’amélioration des conditions de distribution des produits pétroliers au Bénin par la mise à disposition des acteurs de matériels modernes et sécurisés, et l’organisation des acteurs du secteur pour finir par professionnaliser l’activité.

D’après plusieurs sources, la phase pilote du projet débutera dans certaines périphéries de Cotonou ceux-ci identifiés à base des indices de pauvreté élevé, moyen et faible. Une fois la phase pilote achevée et tous les acteurs du secteur dotés des équipements, les répressions, sanctions à la fois policière et judiciaire tomberont sur toute personne en déphasage au règlement.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.