Gabon: des chaînes Canal+ désormais interdites dans les administrations publiques

279 total views, 6 views today

Le président Gabonais continue de briller par ses mesures d’austérité visant à réduire le train de vie « luxueux » de l’Etat. Des mesures qui surprennent davantage l’opinion, mais qui, selon le gouvernement, devront libérer plus de ressources pour relancer l’économie, asphyxiée depuis le déclenchement de la crise des matières premières en 2014.

Ainsi, après le limogeage de 40% du personnel de la présidence, suivi de  50% des effectifs du cabinet du  Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, le ministre du Budget et des comptes publics, Jean Fidèle Otandault a annoncé le 5 juillet dernier, la suspension de tous les abonnements aux chaînes de télévision câblées Canal + dans toutes les administrations publiques.

Ce dernier soutient que cette mesure devrait permettre d’économiser annuellement la somme de 500 millions de francs CFA.

Les abonnements que le gouvernement a décidé de supprimer permettent aux usagers de patienter sans trop s’ennuyer dans les salles d’attente des ministères et autres administrations publiques. Canal + est généralement le fournisseur principal de ce service.

Face à une masse salariale de 710 milliards de FCFA qui absorbe 59% des revenus de l’Etat, une dette publique estimée à plus de 3 000 milliards de FCFA et un budget d’investissement réduit chaque année en peau de chagrin, le gouvernement a décidé de faire des économies à tous les niveaux.

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.