Togo: le président Faure Gnassingbé, aurait-il « enfin » pris conscience de l’urgence du moment ?

639 total views, 15 views today

Les facilitateurs ghanéen et guinéen étaient à Lomé le 27 juin dernier dans le cadre d’une dernière rencontre avec les protagonistes de la crise sociopolitique du Togo, avant le verdict final de la commission de la CEDEAO le 31 juillet prochain. Au lendemain de cette entrevue à laquelle Faure Gnassingbé serait expressément invité, ce dernier a effectué des voyages diplomatiques qui continuent de susciter des interrogations.

Chez son homologue nigérian Muhammadou Buhari le 29 juin, Faure Gnassingbé a été ensuite annoncé chez le président ivoirien Alassane Ouattara le 30 juin. Deux visites dites « de travail » en l’espace de quelques heures ?, s’interrogent ses détracteurs. L’on est certes habitué aux multiples va-et-vient du Chef de l’Etat togolais dans des pays de la sous-région ouest-africaine. Cependant, d’aucuns pensent que l’objet de ces visites diplomatiques ne saurait être anodin et cacherait sûrement l’empressement du président togolais de redorer son image auprès de ses pairs en attendant le 31 juillet.

Le Chef de file de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre serait du même avis. Pour lui, il y a sûrement anguille sous roche. « Faure ne doit plus briguer un 4ème mandat. Le lobbying forcené et le « vibrionnisme » diplomatique auxquels se livre le chef de l’Etat togolais ces derniers temps pour polir son image est un peu tardif. Face à la détermination du peuple, cet activisme est d’ores et déjà un fiasco retentissant », a-t-il ironisé.

Source: togotopinfos.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.