Algérie: l’ex-joueur du CRB, Lahcène Lalmas tire sa révérence

Le monde sportif algérien est en deuil. Une figure emblématique du sport algérien en général et du foot en particulier, Lahcène Lalmas est décédé à l’âge de 75 ans. Une disparition qui intervient quelques jours après le décès du journaliste de la chaîne III, Abderrezak Seghouani, prénommé « Abdou » à l’âge de 58 ans.

Sa mort a laissé en émoi tous les amoureux sportifs algériens en particulier ceux du foot qui ont de surcroit côtoyé le défunt. Un joueur qui avait joué au CR Belouizdad et qui avait défendu les couleurs des gars de Laâqiba (Ex-Belcourt) comme il faut.

Un joueur exemplaire où il ne se passait pas un match sans drainer les grands foules au stade du 20 Août d’El Annasser, fief des « Rouge et Blanc ». Des fans qui allaient au stade, rien que pour voir le défunt à l’œuvre, et lui qui ne ménageait point sur les efforts afin de donner au large public qui venait aussi des autres régions du pays.

Ses dribbles déroutant faisaient de lui l’un des joueurs les plus en vue de sa génération. Il était considéré comme étant l’un des meilleurs joueurs algérien de son temps et où même au jour d’aujourd’hui, on parle encore de ses prouesses techniques qui faisaient peur aux équipes adverses entre autres les défenses qui ne trouvent pas les moyens de le stopper.

« Aujourd’hui, on a perdu pas seulement un grand joueur au sens propre du terme, mais aussi un homme aux qualités humaines indéniables et qui a marqué son passage comme footballeur et même lorsqu’il a décroché les crampons, il était humble et resté lui-même. Il est parti et nous laissera un grand vide comme bien d’autres qui nous ont marqué lors de leurs passages et leurs carrières sportives entre autres. Reposes en paix, on ne t’oubliera jamais. ». Ce sont les mots de la majorité des joueurs et autres dirigeants qui l’ont connu et l’avaient côtoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *