France : la Vème République peut-elle survivre à la coolitude ?

Aujourd’hui est un jour de deuil, le deuil de la fonction présidentielle. Le président Emmanuel MACRON, après les rencontres au sommet de l’OTAN, en rang devant Donal TRUMP,  a présidé ce matin les festivités de la Fête Nationale. Cependant, pour la deuxième fois depuis sa prise de fonction, il a décidé de ne pas donner d’interview présidentiel…pour « casser les codes ».

Deux motards, étrangement, se sont heurtés en pleine parade devant la loge présidentielle. Des avions de chasse ont dessiné dans le ciel bleu de Paris, un drapeau français avec une bande rouge…en trop…

Depuis la fondation de la Vème République, chaque 14 juillet,  tous les présidents de la République ont honoré le rituel républicain d’une allocution solennelle.  Les institutions pour se maintenir, exigent cette refondation rituelle, année après année, lors de rencontre entre le chef de l’Etat élu et le peuple qui lui a donné sa confiance.

François MITTERAND, le dernier « monarque républicain » :

 

Jacques CHIRAC un président « sympa », plébiscité par l’ensemble du peuple français :

François Hollande, l’homme à la mobylette, qui se voulait un « président normal » est resté fidèle à la cérémonie républicain, reprenant à son tour le flambeau symbolique et assumant la continuité des institutions.

Et Emmanuel MACRON, tellement normal qu’il en oublie drapeaux et solennité républicaine. Difficile, lui aussi, de ne pas le trouver « sympa »…Pour la deuxième année, Emmanuel MACRON renonce à l’interview anniversaire du 14 juillet, et se prépare à rejoindre demain, 15 juillet, la meilleure place pour suivre la Finale de la Coupe du Monde.

 

Emmanuel Macron lors de la demi-finale, avec le président de la FIFA Gianni Infantino et le président de la Fédération Française de Football Noel Le Graet. Photo Giuseppe CACACE/AFP

La France est-elle soluble dans l’expertise comptable  et le foot ? La Vème République peut elle survivre à la coolitude ?

Faisons le pari qu’un jour, peut-être pas si lointain, une nouvelle génération de cadres politiques, issu de l’Union pour la Liberté l’Egalité et la Fraternité, et quelle que soit son origine , sa religion ou sa couleur de peau, arrivera au pouvoir, avec l’amour de la France, de la francophonie et porteur d’une vision ambitieuse où chacun trouvera espoir et confiance !

Christian PERSON

Secrétaire Général de l’UDLEF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.