Irene Koki Mutungi: quand les femmes prennent les rênes du transport aérien

L’ouverture du vol direct du Kenya vers les Etats Unis a suscité l’engouement depuis que l’annonce a été faite en 2017.Si l’on connaissait le jour, on peut désormais mettre un nom et un visage sur le capitaine du dit vol.

Prévu le 28 octobre prochain, le vol sera assuré par la première femme certifiée pilote de ligne Irene Koki Mutungi. Elle a été désigné par sa compagnie pour ce vol inaugural.

Femme de poigne, Irene Koki Mutungi, est au poste depuis 2004. La pilote est la première femme africaine capitaine d’un Boeing 787 Dreamliner en 2014. Son engagement et son leadership fera d’elle en juin dernier le prix « Winner 2017 Africa Top Travel » de son pays.

Le vol quittera l’aéroport Jomo-Kenyatta le 28 octobre et devrait atteindre l’aéroport international John Kennedy le lendemain aux alentours de 06h25. Plusieurs personnalités, cadres officiels et gouvernemental entre autres le président Uhurru Kenyatta sont attendu sur ce premier vol.

Il faut rappeler que le 5 septembre dernier, Kenya Airways a obtenu son permis d’exploitation vers les Etats Unis. Un permis qui survient après que les autorités américaines ont auditionné avec satisfaction l’aviation civile kenyane.

La mise à disponibilité des vols directs reliant le Kenya et les Etats Unis outre sa contribution au développement du transport aérien,devrait faciliter le tourisme et relever les difficultés liées aux importations. D’après les données de l’office kenyane du tourisme et selon plusieurs sources, environ 100 000 touristes américains visitent le Kenya chaque année. Les Etats Unis restent la première provenance des visiteurs au Kenya.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.