RDC: Kabila candidat? La réponse dans un discours très attendu jeudi

A six jours du dépôt des candidatures en vue de la présidentielle en RD Congo, à laquelle le président Joseph Kabila ne peut se représenter, ce dernier s’exprimera  jeudi devant les parlementaires réunis en congrès.

Un discours du président de la République sur l’état de la Nation, très attendu par la classe politique congolaise.

Au pouvoir depuis 2001, Joseph Kabila a achevé son deuxième et dernier mandat en décembre 2016. La Constitution lui interdit de briguer à nouveau la magistrature suprême.

Mais selon l’opposition, la société civile, l’Église catholique et la communauté internationale, tout porte à croire qu’il souhaiterait s’accrocher à la tête du pays. Le mutisme qu’observe l’intéressé jusqu’alors sur ses intentions en vue du scrutin, en dit long.

D’après le collectif d’actions de la société civile de RDC (CASC), renseigne Jeune Afrique, « Joseph Kabila n’incarne plus les valeurs légitimes pour la République ».

« Quel que soit ce qu’il dira demain, ça ne sera pas une faveur, ni un cadeau fait aux Congolais. S’il dit qu’il ne sera pas candidat, ça sera le résultat d’un combat qui a vu des dignes fils de ce pays tomber, victimes de la répression liée à son maintien au pouvoir », a déclaré Herman Mbuwa, un des orateurs, d’après la même source.

Cette annonce intervient quelques jours après l’annulation des visites du Secrétaire Général de l’ONU et du président de la commission de l’Union Africaine en RDC.

António Guterres, selo lesquelles avait pour sa part indiqué que le président Kabila s’apprêtait à annoncer une série de « décisions importantes  » pour justifier le report de sa visite en RDC.

En réponse aux critiques sur l’annulation de voyages de ces diplomates en RDC, faut-il le rappeler, Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement Congolais avait indiqué à l’agence de presse Reuters, que le chef de l’Etat Congolais avait un agenda surchargé par les préparatifs d’organisation des élections, précisant que ces visites ne sont pas annulées, plutôt reportées.

Notons que le dépôt des candidatures à la présidentielle est prévu entre le 24 juillet et le 8 août prochain.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.