3è JAJ-2018/Badminton: les badistes du Nigéria (G) et de l’Algérie (F) aux JOJ de Buenos-Aires (Argentine)

Euphoriques, ces filles algériennes qui ne cessent de se distinguer dans ces jeux africains de la jeunesse qui se déroulent actuellement en Algérie du 18 au 28 Juillet 2018. C’est le cas de la sélection algérienne (filles) de badminton qui a décroché la médaille d’or. Les badistes algériennes ont dominé l’Egypte (3-0) en finale de l’épreuve, disputée samedi soir à la salle omnisports de Dar El Beida.

Pour ce qui est de la 1ère victoire, elle a été remportée par Bouksani Hala qui a battu Ashraf-Ezzedine Jana (21/17, 21/16, 21/13). La deuxième victoire était à mettre à l’actif de Mazri Lynda  qui l’avait emporté devant Ahmed-Yousri Nour (21/14 et 21/16). Enfin, la troisième victoire a été réalisée par Ouchefoune Malak qui a pris le meilleur sur Sobhi Malak Bassem (24/26, 21/8 et enfin 21/10).

A juste titre de rappel, les jeunes algériennes ont atteint cette finale en dominant leurs homologues du Nigeria par trois sets à un, au moment alors que l’Egypte éliminé l’Ile Maurice (3 sets à 0). En plus de la médaille d’Or, Bouksani Hala a réussi à se qualifier pour les prochains JAJ (Buenos-Aires/Argentine), prévus au mois d’octobre prochain.

Pour les garçons, c’est la sélection nigériane qui a été sacrée, en dominant l’Egypte (3/2) dans une finale très disputée et qui fut pleine de rebondissements. Après la 1ère victoire remportée par l’Egypte grâce à Kamel Mohamed contre Balarabe Umar Ahmed (21/14, 22/20), le Nigeria a immédiatement égalisé, par Babatunde Bankole qui a dominé Montaser Mahmoud (21/9 et 21/19). Egobonyi Daniel du Nigéria enchaine contre Toson Mohamed (21/8 puis 21/12).

Même s’ils étaient déçus, étant touchés dans leur amour-propre, les égyptiens ont quand même renversé la vapeur, en égalisant dans l’épreuve du double par le tandem Mohamed Kamal/Mahmoud Montaser, ayant surclassé la paire composée de Bankole Babatunde/Daniel Egobonyi. Néanmoins dans le match décisif, le Nigeria a repris le dessus, en remportant la victoire grâce  à Chemseddine Khalil et Umar Ahmed Balarabe, qui ont surclassé Omar Yasser Hafez et Mohamed Toson.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.