Togo: « A malin, malin et demi », pense la Coordinatrice de la Coalition des 14

Lors des précédentes rencontres des émissaires de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avec les différents protagonistes de la crise politique au Togo, il a été instamment demandé au pouvoir en place de suspendre tout processus électoral. Cependant, le gouvernement semble faire la sourde oreille, selon Brigitte Adjamagbo-Johnson.

Ce jeudi, le Commissaire en charge de la paix et de la sécurité de la CEDEAO, Général Francis Béhanzin, a eu des échanges avec les responsables de la Coalition des 14 et les représentants du pouvoir en place. A cet effet, la Coordinatrice de la coalition, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, a soulevé ses inquiétudes : « le constat que nous avons fait en la matière, c’est que même si la CENI ne se réunit pas, les travaux continuent ». Par conséquent, elle a réitéré l’injonction de la CEDEAO par rapport à la suspension du processus électoral.

Rappelons que dans la situation sociopolitique actuelle, le gouvernement togolais trouve que les élections locales et législatives devraient se tenir en respect du délai constitutionnel. Pour sa part, l’opposition exige la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant le démarrage de tout processus électoral.

Source: togotopinfos.com

Crédit photo: Daniel Addeh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *