Concours AEGP2017: Energy Generation appuie les trois meilleures solutions d’électrification « made in Africa »

Plus que jamais décidés à promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes dans le secteur de l’électrification de base et à relever le défi lié à l’accès à l’énergie, Energy Generation et ses partenaires ont primé vendredi dernier, à l’Institut Français de Lomé, les trois meilleurs porteurs de projets qui désormais constituent de véritables solutions d’électrification « made in Africa ».

Cette seconde édition du concours « Africa Energy Generation Prize », a connu la participation de cinq jeunes sélectionnés parmi les six qui ont suivi neuf mois de formation à Energy Generation à Lomé.

Des cinq en lice, le Nigérian Abiola Ajala est celui qui a convaincu le mieux le jury et le public avec « Sunbox », un projet de kiosque doté de panneaux photovoltaïques qui permettra aux commerçants de recharger leur portable , d’alimenter des lampes LED, de se protéger des moustiques et du soleil. Avec une enveloppe de 5000 euros, Abiola est appelé à demarrer sa carrière entrepreneuriale.

Le second prix, dont la valeur est de 3000 euros, a été raflé par le projet « Energy Bio Foods », et c’est la Béninoise Annette Adanmenou qui en est la porteuse. Cette dernière entend par une solution intégrée de production de biogaz, assurer un apport énergétique pour faire la cuisine. Son projet compte également répondre aux besoins  en engrais des agriculteurs africains.

Victor Masumba, de nationalité zambienne, finit troisième dans la course grâce à son projet M.D Hybrid Wind Turbine. Il gagne ainsi donc une somme de 2000 euros dont il se servira pour répondre aux besoins des fermes isolées de son pays. Pour ce faire, il porte un projet de pompage et de production d’électricité à partir de l’énergie éolienne.

Pour Astria Fataki, la Présidente et fondatrice de Energy Generation, il ne fallait pas mieux pour être satisfait de la performance des lauréats, mais aussi des autres candidats. Une avancée considérable comparé à la première édition.

« Vous l’avez vu ce soir, c’est vraiment impressionnant. Je suis très impressionnée et très fière des prestations de différents porteurs de projets, la manière dont ils ont défendu leurs projets et leurs idées face à un jury délicat. Effectivement, on est très content et très fier des projets présentés ce soir, notamment des lauréats », a-t-elle confié aux médias présents.

En ce qui concerne l’avenir des porteurs de projets, elle affirme: «L’idée est de pouvoir les accompagner pendant deux ans au développement de leur projet et nous sommes également en train de mettre en place un fonds d’investissement qui nous permettra d’investir dans ces projets une fois qu’il seront suffisamment matures pour recevoir un investissement, de manière à être présent sur toute la chaîne de valeur de ces projets, de l’idée à la création d’entreprise viable. Il faut donc savoir que tous les projets, s’ils le souhaitent, sont invités à être incubés pendant deux (2) ans au sein de leur incubateur qui s’appelle  »Energy Space » qui est un incubateur de startup et co-working basé à Lomé, dont l’objectif est d’accompagner les entrepreneurs dans le développement de leur projet. Outre cela, ils seront suivis à distance, histoire de les accompagner pendant ces deux (2) ans ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *