JAJ-2018/Escrime : la médaille d’or dans « Le Sabre masculin » pour l’Egypte

Avec une moisson de huit (08) médailles dont 2 en Or et 6 en Bronze, l’Algérie aura dominé cette première journée dans la spécialité de l’escrime, disputées dimanche au Centre féminin de Ben Aknoun (Alger). Ainsi donc, les médailles d’Or algériennes ont été remportées par Léa Racha Malek (épée) et Sonia Zeboudj (fleuret), alors que les médailles de bronze ont été l’œuvre de Belsem Bounaceur et Nizar Dekkar en « sabre masculin », Meriem Mebarki et Nihal Guemmar en « fleuret féminin », Meroua Gueham et Yousra Zeboudj en « épée féminine ».

Notons que la finale du sabre masculin, elle a été remportée par l’égyptien Moataz Adham devant le Tunisien Amenallah Hmissi (15/04). Le premier a pris la médaille d’Or et le 2è (Malheureux finaliste) il a pris la médaille d’Argent.

Pour les responsables de l’Escrime en Algérie, ces derniers affirment qu’ils s’en félicitent de la prestation des escrimeurs algériens qui ont tenu la dragée haute à leurs homologues égyptiens, notamment chez les filles qui ont remporté deux médailles d’Or. « Nous avons une équipe qui a travaillé durement durant toute la saison et ces médailles viennent récompenser les sacrifices des athlètes », aura déclaré l’un des responsables algériens.

Soulignons aussi que les épreuves individuelles d’escrime se poursuivent aujourd’hui lundi, avec le déroulement des tableaux du « fleuret masculin », de « l’épée masculine » et « du sabre féminin », alors que les épreuves par équipes sont prévues mardi et mercredi. Soulignons aussi que treize pays prennent part aux épreuves d’escrime des JAJ-2018, dont le pays organisateur, l’Algérie, le Mali, la Tunisie, l’Egypte, le Togo, la Libye, la Cote d’Ivoire, le Sénégal, Île-Maurice, Madagascar, le Bénin, le Ghana et la RD Congo. Ce qui voudrait dire que seuls les mieux préparés seront récompensés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *