JAJ-2018/1500m hommes : Le Kenyan Pariken Nickson Lesiyia remporte la médaille d’or

Longtemps considérée comme étant une spécialité des algériens, avec Nourredine Morsli et marocaine avec Hicham El Guerrouj, le 1500m chez les hommes a été attendu par les observateurs de l’athlétisme en général, qui se trouvent en Algérie pour ces 3è jeux africains de la jeunesse. Une spécialité qui demande beaucoup plus d’intelligence, de rythme, de volonté et de courage pour espérer terminer sur le podium.

 

Elle était en tous les cas très serrée et tactique mais serrée, qui a vu pas moins de cinq d’entre ceux qui étaient sur le point de départ se disputer les trois premières places. Et c’est le kenyan Lesiyia Paroken Nickson qui a touché le premier la ligne d’arrivée avec un léger avantage pour son poursuivant et néanmoins concurrent pour la médaille d’or. Le Kenya remporte aussi sa première médaille d’or en athlétisme.

 

Le vainqueur a réussi à atteindre donc la ligne d’arrivée avec un chrono de 3’49’’64/100è alors que le marocain, qui a fini comme deuxième n’était à deux doigts de toucher la ligne le premier. Il a parcouru la course avec un temps de 3’49’’68/100è. Ce qui lui a permis de prendre la médaille d’argent.

 

Le marocain visait la médaille d’or pour se qualifier aux prochains jeux olympiques du mois d’Octobre prochain en Argentine. Mais il s’est contenté de la place de vice-champion. Les deux hommes étaient suivis par l’éthiopien Nberet Kefale Melese avec un temps de 3’49’’70/100è.

 

En regardant les temps réalisés par les trois athlètes, on peut dire que la course était difficile, puisque entre le kenyan (1er) et l’éthiopien (3è), il y’avait seulement 6/100è. D’ailleurs l’effroyable rythme a poussé les autres concurrents de l’Erythrée, Burundi, Djibouti, Algérie, Ouganda et Egypte pour ne citer que ces pays sur les 15 athlètes les représentants à la ligne de départ.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *