JAJ-2018/Boxe: La meilleure moisson en médailles pour l’Algérie

Les pugilistes algériens ont réussi presque un sans-faute, avec une meilleure récolte en médailles dans la boxe, comparativement aux autres pays qui se sont engagés dans cette discipline. Ainsi donc, les six boxeurs algériens engagés dans ces 3è  jeux africains de la jeunesse 2018 (qui ont été écoulés hier samedi, avec la cérémonie de clôture des jeux ayant lieu au stade du 05-Juillet 1962 d’Alger) ont réalisé un carton-plein lors des finales qui ont été disputées vendredi à la salle omnisports de Bordj El Kiffan, remportant tous la médaille d’or.

 

Non seulement, ils ont atteint les finales, chacun dans sa catégorie, mais ils ont tous remporté des médailles d’or, en battant leurs adversaires. 100% de réussite donc pour la boxe algérienne. Bien sûr, on ne peut être que satisfait, que ce soit du coté des boxeurs, leurs entraîneurs ou de la part des instances suprême de cette discipline qu’est la boxe. D’ailleurs, c’est qu’avait déclaré le directeur technique national algérien, M.Mourad.

 

La première médaille algérienne était remportée par Yasmine Khatir, qui a dominé la centrafricaine Ndarata Amandine Josepha chez les 54 kg (4/1) avant que sa compatriote Leila Semrani n’ajoute une deuxième médaille d’or, en surclassant la Tunisienne Sama Laâdjili (3/2). Chez les garçons, Hichem Maouche qui a donné le tempo, en dominant le Marocain Badr Berhili chez les 52 kg. Une victoire aux points (3/2) qui a offert à l’Algérie sa troisième médaille d’or dans cette discipline.

 

Les 3 autres médailles furent remportées par Ahmed Djamel Fassi (69 kg), Farid Douibi (75 kg) et Mohamed Amine Hacid (91 kg), portant ainsi le capital des « Verts » à six breloques en métal précieux. Fassi face au nigérian Lawal Amimu, tout comme Douibi, qui avait dominé un autre Nigérian, Ubi Uket Obono, alors que Hacid a surclassé l’Egyptien Mohamed Abdallah.

 

Soulignons que dans les autres catégories de poids, où ne figuraient pas d’Algériens, plusieurs pays se sont partagés l’or, dont le RD Congo, l’Egypte, la Tunisie, le Botswana, le Maroc et le Nigeria.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *