Burkina Faso: le Koko Dunda renaît de ses cendres

Le peuple Burkinabé renoue avec sa richesse ancestrale. Après le retour en force du pagne Faso Dan Fani dans le quotidien des hommes du pays intègre, le tissu Koko Dunda sort aussi des oubliettes. Sebastian Bazemo, un créateur de mode burkinabé compte le Koko Dunda en lui apportant une touche moderne rapporte Reuters.

Le créateur, sous son label Bazem’se veut redonner vie à la tradition et améliorer le quotidien des femmes burkinabè, qui pratiquent traditionnellement la teinture sur tissu. Une partie de sa collection de tissus faits à la main en collaboration avec plusieurs tailleurs a déjà été exposée au cours d’un défilé de mode dans la ville de Bobo Dioulasso. Une action qui redonne du style a ce tissu ancien considéré de nos jours comme l’apanage des couches défavorisées.

‘‘Depuis 30 ans, je teins le tissu Bazin et Bogolan, mais nous avons commencé à travailler avec le tissu Koko Dunda lorsque Bazam’se l’a rendu populaire, et nous avons commencé à le produire en grandes quantités. Le tissu coûte maintenant 3 500 francs CFA (6 USD) et plus. J’ai du mal à répondre à la demande de mes clients. Avec le bénéfice que je fais, j’ai réussi à envoyer trois de mes enfants à l’université en Europe”, témoigne Sata Coulibaly, teinturière, d’après la même source.

Pour Sebastian Bazemo, il fallait ressortir d’autre aspect du Koko Dunda. “Je voulais mettre tout le monde au défi de repenser ce tissu et je pense que je l’ai fait avec ma propre compagnie Bazam’se. Je pense que le Koko Dunda fait maintenant partie intégrante de la scène de la mode au Burkina Faso. Pour moi, c’est un moyen de créer de l’emploi pour nos chères mères, qui travaillent avec ce tissu depuis de nombreuses années et qui n’en profitent pas, c’est pour les soutenir. Il est temps pour les Africains de commencer à explorer leurs textiles. Permettre d‘être envahi par tout ce qui vient de l‘étranger”, explique le créateur. Le nouveau défi du créateur est l’exportation du tissu vers d’autres cieux.

Le Koko Dunda est l’un des tissus traditionnels les plus anciens du Burkina Faso à l’image du Faso Dan Fani qui est devenu depuis janvier 2018 la tenue officielle de toutes les cérémonies.

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "koko dunda"

Résultat de recherche d'images pour "koko dunda"

Résultat de recherche d'images pour "koko dunda"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *