Championnats d’Afrique d’Athlétisme: l’ivoirienne Ta Lou arrache l’or « malgré la colère »

Malgré la colère qu’ont suscitée les manquements autour de l’organisation de la 21 ème édition des championnats d’Afrique d’Athlétisme (CAA), l’athlétisme ivoirien s’est encore imposé.

La championne Marie Josée Ta Lou (photo au milieu) a arraché la médaille d’or au 100 m jeudi en « 11s 30 » devant ghanéenne Janet Amponsah à la deuxième place et la nigériane Joy Udo Gabriel au pied du podium.

Quelques heures avant la compétition, Ta Lou en rogne à cause des divers manquements, avait assuré que ca serait « la première et la dernière fois que je vais participer à une compétition dans ce pays ». « L’envie et l’engouement n’y sont plus. On représente le pays, on a donc l’obligation de courir. L’organisation est mauvaise. Ce qui fait que depuis mardi, je n’ai pas envie de courir, mais on verra », déplora-t-elle au micro de radio BBC, comme le rapportent plusieurs sources.

Il faut souligner que d’après certaines indiscrétions, l’organisation pratique de cette compétition a connue beaucoup de ratées. Elles rapportent qu’au fur et à mesure, les changements d’horaires et du lieu d’embarquement se sont accumulés suscitant l’incrédulité et la colère des sportifs.

Les Championnats d’Afrique d’athlétisme sont une compétition biennale organisée par la Confédération africaine d’athlétisme qui désigne un champion d’Afrique pour chaque discipline majeure de l’athlétisme. L’édition 2018 fixée du 01 au 05 août se déroule à Asaba, au Nigeria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *