Nigéria: Ubenwa, cette application pour sauver la vie des nouveaux-nés

Selon les spécialistes, un diagnostic de quelques secondes suffit pour savoir si un nouveau-né souffre d’un problème respiratoire ou pas. Un geste important et capital surtout que dans le monde, les études estiment que l’asphyxie périnatale (à la naissance) est l’une des trois principales causes de mortalité infantile, causant la mort d’environ 1,2 million de nourrissons.

Face à ce constat, une application mobile vient répondre faciliter les choses au Nigéria. Elle permet d’effectuer un diagnostic rapide à chaque naissance et prendre les dispositions adaptées.

Le nom de cette application, Ubenwa. Une vraie l’intelligence artificielle. Elle donne la possibilité aux sages-femmes de redoubler de vigilance. Il s’agit en effet d’un système d’apprentissage automatique qui peut prendre en compte les pleurs du nourrisson, analyser les motifs d’amplitude et de fréquence dans le cri, pour fournir un diagnostic instantané de l’asphyxie à la naissance.

La rapidité de l’analyse de l’application est exceptionnelle. Le test se fait en 10 secondes. « Les résultats des tests de notre logiciel de diagnostic ont montré une sensibilité supérieure à 86% et une spécificité de 89% », indique l’équipe de conception.

Les initiateurs ont conçu l’application mobile de telle sorte qu’elle exploite les capacités de traitement des smartphones pour fournir une évaluation quasi-instantanée du risque d’asphyxie au cas où cela guettait le nouveau-né. En plus de sa rapidité, Ubenwa vient répondre à une autre réalité : le coup.

Ubenwa se révèle plus de 95% moins cher que l’alternative clinique existante. C’est donc la meilleure solution en terme de rapidité par rapport à la détection basée sur les tests sanguins et demande peu ou pas de compétences.

L’initiative vient de Charles C. Onu. Il espère ainsi apporter une valeur ajoutée aux soins prodigués dans les hôpitaux. Sauver des vies humaines reste donc l’une de ses plus nobles missions. Désormais il espère voir son produit vulgarisé sur le continent car il n’est pas uniquement destiné aux nigérians.

Sur le continent, les besoins sont réels et partout. Avec son application, une réduction de la mortalité infantile est attendue.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.