Profanation des mosquées au Togo: le Gal. Yark Damehane promet traquer les fauteurs de trouble

Ces derniers temps, les fidèles musulmans vivent dans une inquiétude à cause du phénomène qui prend de l’ampleur à Lomé, la profanation des mosquées. Au total, quatre mosquées ont été profanées. Après la réaction de l’Union Musulmane du Togo (UMT), c’est le gouvernement qui monte au créneau et promet des sanctions contre ces « malfaiteurs ».

C’est le dernier évènement survenu le dimanche qui a fait réagit les autorités togolaises. Des individus ont mis le feu à une mosquée située à Agoè Sogbossito (en face camp FIR) le dimanche passé. Arrivés sur le lieu du drame, les ministres de la Sécurité et de la justice ont été très clairs. Les profanateurs seront traqués et punis.

« Je ne sais pas si c’est des êtres humains qui le font ou c’est des animaux qui le font. Et si c’est des êtres humains, qu’ils se ressaisissent. Qu’est-ce qu’on peut avancer comme raison et se mettre à profaner des mosquées, brûler le Coran ? Les instructions sont fermes, nous allons nous mettre au travail pour découvrir et démanteler ceux-là qui le font », a promis le général Yark Damehane. Et Puis Agbétomey d’ajouter, « nous seront prêts à agir sans relâche et avec fermeté contre ces profanateurs ».

Rappelons que l’Union Musulmane du Togo (UMT) tient une conférence de presse ce mardi à Lomé à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *