Togo: « Dieu ne viendra pas changer notre société à notre place », Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan

En marge du 4ème Congrès Panafricain du Renouveau Charismatique qui se tient actuellement à Lomé, la capitale togolaise, l’évêque du diocèse d’Atakpamé, Mgr Nicodème Anani Barrigah-Benissan a fait une communication qui ébranle les réseaux sociaux. Les propos tenus par le prélat sont lourds de sens, surtout au lendemain de la publication de la feuille de route de la CEDEAO pour la fin de la crise sociopolitique au Togo.

Dans une situation sociopolitique chargée d’interrogations et surtout teintée de désillusion après que le contenu des recommandations de l’organisation sous-régionale a été dévoilé, celui qui a été sollicité par les pouvoirs politiques pour présider les travaux de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) entre 2009 et 2012 déclare : « Qui a dit qu’il suffit de prier pour que sans aucun effort tout soit résolu dans la vie de l’homme. Ne soyons pas de marchands d’illusions. Dieu ne viendra pas changer notre société à notre place ». Une autre manière de renvoyer chaque citoyen togolais à ses responsabilités.

« Si l’Afrique va mal, c’est notamment parce que certains de ses guides ont travesti leur mission et transformé leur vocation en une recherche de gain facile. Ne faisons pas de notre peuple, un peuple de paresseux. Nos peuples croupissent dans la misère et nous disons à l’Eglise prions pour que le seigneur nous délivre de cela ; mais la délivrance viendra d’où ? », interroge-t-il.

« Ne vendons pas des illusions aux populations qui viennent vers nous. Soyons plutôt honnête et courageux dans l’accomplissement des charges reçues de Dieu », indique-t-il. Sans doute, une adresse à l’endroit des responsables religieux du pays.

Source: togotopinfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *