Le Festival international du film Black Star 2018 pour conduire le Ghana « là où il est censé être »

Accra, la capitale ghanéenne accueille depuis le 11 août dernier la troisième édition du Festival international du film Black Star (BSIFF). La crème de la cinématographie ghanéenne était en grand nombre à la cérémonie d’ouverture à laquelle ont pris également part Mme Samira Bawumia, l’épouse du vice-président et le Dr Mahamadu Bawumia. Ces derniers ont promis d’après plusieurs sources, un soutien continu au festival dans le but d’encourager les cinéastes à accroître les productions ce qui par ricochet pourra amener le Ghana « là où il est censé être ».  Le BSIFF propose des expériences culturelles à tous les participants du festival pour mettre en valeur les merveilles du Ghana.

Plusieurs activités meubleront cette énième édition, entre autres, des conférences, des projections (en salle et en plein air), des concerts, ateliers cinémas.

Il faut souligner que le festival est une initiative de l’association Black Star International Film Institute, avec pour but principal d’utiliser le film comme moyen de connecter le monde à l’Afrique, réduire l’écart et valoriser le travail qui est fait. Il s’agit également de créer des opportunités d’affaires et une plateforme où les producteurs de film pourraient apprendre et s’entraider.
Le festival prendra fin le 18 août avec en prélude la cérémonie des awards au kempinski le 17 août prochain. Le film de la cérémonie de clôture n’est autre que RAFIKI, de la kényane Wanuri Kahiu.

Résultat de recherche d'images pour "ghana Festival international du film Black Star 2018"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *