Viaduc effondré en Italie: 39 victimes dont quatre Français… des sanctions vont tomber !

Le bilan suite à l’effondrement d’un viaduc à Gênes en Italie, s’est alourdi ces dernières 24 heures. Plusieurs sources parlent de 39 personnes tuées dont quatre Français, selon le Quai d’Orsay.

Selon RFI, une trentaine de voitures et camions a été précipité dans le vide au moment d’un violent orage. Les sauveteurs mobilisés en continu depuis hier, tentent toujours de retrouver d’éventuels survivants coincés dans les ruines du pont.

Ce mercredi 15 août à la mi-journée, les opérations de secours se poursuivent même si l’espoir de retrouver des survivants s’avère de plus en plus mince.

La tragédie est immense, la désolation est à son comble. L’effondrement de ce pont a plongé des familles entières et leurs proches dans le deuil et dans la tristesse. Selon les autorités italiennes, une enquête a été ouverte afin de situer les responsabilités.

Dans une brève déclaration commune sur place, le vice-Premier ministre Luigi Di Maio et son collègue des Transports Danilo Toninelli, ont fait savoir que « ceux qui ont fait des erreurs devront payer ».

M Toninelli a demandé notamment  un audit des ponts et des tunnels du pays. Il réclame aussi la révocation de la concession de la société qui gère cette autoroute et promet réparation aux victimes de l’accident.

« Le concessionnaires doit effectuer l’entretien des structures, qu’il soit ordinaire ou extraordinaire. Il doit aussi informer le gouvernement des travaux qui ont été réalisés. (…) Mais il ne s’agit pas seulement de l’aspect technique. Il y a des responsabilités pénales et civiles. C’est la justice qui va s’en charger. Et je peux vous dire que le ministère des transports va se constituer partie civile, parce que les familles des victimes sont désespérées. Sans parler des proches de ceux qui sont encore sous les décombres », a-t-il déclaré au micro de RFI.

« Même si l’argent n’a jamais soulagé la douleur, ils méritent réparation jusqu’au dernier centime », a ajouté le ministre des Transports .

Même tonalité de la part du procureur de Gênes qui laissait entendre que « le pont ne s’était pas écroulé par fatalité ».

 » La société encaisse les péages les plus chers d’Europe et elle ne fait pas la maintenance ».

A noter que cette autoroute qui rejoint la France, est faite de tunnels et de viaducs en continu.

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.