IBK rempile pour un second mandat à la tête du Mali

Le suspens n’aura pas trop duré pour le peuple malien. Sans grande surprise, le président sortant Ibrahim Boubacar Keita est réélu à la tête du pays pour un second mandat. L’annonce a été faite ce jeudi à la télévision nationale.

IBK remporte l’élection présidentielle avec 18632 voix soit un peu plus de 67% des suffrages exprimés. Entre une participation assez faible et les troubles au nord du pays où plusieurs bureaux sont resté fermés pour cause d’insécurité, les résultats ne surprennet guère la majorité de la population qui s’attendait à cette victoire du président.

Le leader de l’opposition Soumaïla Cissé ne s’est pas encore prononcé sur la proclamation qui vient d’être faite. Mais, ce dernier avait promis contester les résultats des urnes, quelque soit le vainqueur, sur base de fraudes et d’irrégularités.

Les deux camps rejetaient respectivement les accusations de fraudes. Les observateurs pour leur part déclarent avoir constaté des irrégularités mais pas de fraudes.

Les défis pour ce second mandat s’annoncent lourds pour IBK entre autres le renforcement de la sécurité et les menaces djihadistes qui planent notamment a Nord du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *