« Hollande 2022 »: l’ex-président Français cèdera-t-il à la tentation ?

La rumeur s’amplifie ! Et elle agace plus d’un. François Hollande pourrait redevenir locataire de l’Élysée en 2022. Revigoré par l’accueil chaleureux réservé à son livre-bilan « Les leçons du pouvoir », l’ex chef d’Etat français entretient depuis début été 2018, le doute sur un éventuel retour en politique.

Depuis la circulation des des tracts « Hollande 2022 » vantant les mérites de la présidence de Hollande, BFM TV souligne que François Hollande, malgré l’exemple du retour raté de Nicolas Sarkozy, pourrait bien se relancer officiellement dans une arène qu’il n’a jamais véritablement quittée.

En rogne contre son successeur Emmanuel Macron, son ancien mentor, dont il qualifie le mandat de « catastrophique », François Hollande demeure par ailleurs le seul « ex » à ne pas avoir été reçu à l’Elysée. Et à en croire son entourage, il ne pense qu’à une chose: la vengeance.

« François n’a qu’une idée en tête, c’est la revanche. Il est encore très amer envers Macron. Il trouve par ailleurs que son bilan est une catastrophe », à confié au journal Le Monde, l’un des proches de l’ancien président.

« Le plus grand regret des Français qui viennent vers moi, c’est que je n’ai pas été leur candidat en 2017 », affirmait par aillmeurs, François Hollande sur LCP fin mai.

Des soutiens…

Au Parti socialiste, à la dérive après le naufrage de 2017, renseigne BFM, personne ne barre la route à ce retour. Le député de l’Orne Joaquim Pueyo, ne cache pas son enthousiasme à l’idée d’un « come-back » de Hollande.

« Hollande 2022? Oui ça me parle! S’il souhaite revenir et que les conditions le permettent, je le soutiendrai. Moi je reste fidèle à François Hollande. Je pense que les Français ont été sévères et injustes à son endroit », déclare l’élu dans Le Figaro.

« François Hollande serait plus utile en revenant dans le débat public avec des propositions pour résoudre les grandes questions de l’époque. Commentateur aigre de l’action d’Emmanuel Macron, il lui en veut d’avoir plus fait pour le pays en un an que lui-même en cinq », a soutenu dans les colonnes de Le Monde, le député de Paris macroniste Gilles Le Gendre.

Si pour pour l’entourage de l’ancien président, « l’histoire n’est pas finie »,  « Hollande 2022 » demeure un teasing d’une aventure improbable.  C’est quand même du wait and see !

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.