Algérie/Kidnapping : La petite Salsabil (9 ans) retrouvée morte !

Que dire de ce phénomène de rapt des enfants en Algérie, sinon qu’il prend de plus de l’ampleur depuis un bon moment déjà. Des enfants innocents kidnappés puis tués ou décapités par des personnes sans scrupules, sans cœurs, des monstres. Il faut dire que les citoyens sont montés au créneau à plusieurs reprises pour mettre ces personnes sans scrupules devant le fait accompli, mais cela n’a pas changé la donne.

 

Le danger guettant toujours les enfants, qu’ils soient dans la rue, devant chez eux, à l’école, ou ailleurs, ils sont toujours exposés au danger. Des rapts pour vengeance, d’autres sans raisons valables, mais tout cela ne justifie pas ces rapts, qui sont souvent suivis par des crimes crapuleux.

 

Ainsi donc, un autre rapt a eu lieu incessamment au niveau de la cité El Yasmine, à Oran, ou Salsabil, âgée d’à peine 9 ans, et qui a été enlevée, hier matin,  a été retrouvée ce matin morte, à la cité Essabah de la même ville. Les premiers éléments de l’enquête affirment que la fillette a été violée avant d’être jetée du sixième étage d’un immeuble de cette cité.

 

D’après des infos, l’auteur du crime serait un adolescent de 15 ans. Un odieux crime qui va certainement remettre sur la table le débat autour de l’application de la peine capitale à l’endroit des auteurs des viols et crimes sur mineurs. En Algérie, pas moins de 81 cas d’enlèvement d’enfant auraient été signalés en 2017. Des abus sexuels sont de plus en plus fréquents.

 

Face à l’ampleur qu’a prise ce phénomène, le gouvernement a mis en place, depuis 2016 un dispositif national d’alerte contre les disparitions d’enfants, appelé « Alerte rapt/disparition d’enfants », mais cela n’a pas empêché outre-mesure les professionnels du métier de rapts d’accomplir leur sale besogne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *