Ibrahima Thiam: un magicien du crayon !

Ibrahima Thiam est jeune mais ses idées et son talent forcent le respect. Artiste dessinateur autodidacte, illusionniste dévoué, il sait donner de la vie à ses dessins. Le jeune sénégalais donne vie à son imagination entre les nuances de couleurs et précision des traits.

C’est depuis l’âge de 4 ans que le jeune natif de Dakar s’essaie dans l’art. Entre les différents dessins animés qui passaient à la télé, Ibrahim a vite su ce à quoi il était prédestiné. Si au début, Ibrahima ne maitrisait pas le tenue d’un crayon, il n’a jamais abandonné. Se contentant de quelques dessins de son environnement proche pour parler de ses réalités.

“Les crayons représentent les valeurs. Peu d’artiste peuvent l’utiliser sans ambigüité mais j’ai la chance d’en faire ma spécialité. Que ça soit avec de la peinture, un crayon ou même un autre outil, c’est le contenu qui compte”, raconte Ibrahima Thiam.

Malgré son amour pour le crayon, le jeune ibrahima voulait à tout prix devenir architecte. De quoi lui laisser une marge de manœuvre et un rapport constant avec le crayon. Mais entre vouloir et pouvoir, des fois il y a parfois un fossé. Par faute de moyens financier, il prend plutôt un autre chemin. Il va faire des études en Anglais.

Aujourd’hui âgé de 28 ans, le jeune reste calme et timide. Ses émotions, il les exprime à travers ses œuvres. ”J’essaie de faire voir aux gens une meilleur vision de la société »,indique-t-il.

Dans son milieu, Ibrahima s’est fait remarquer à travers une œuvre singulière, le selfie des présidents. Une œuvre réalisée en 2016 qui lui attire les attentions des médias de son pays. Son talent séduit également beaucoup et surtout plusieurs galeries qui voudraient acquérir les droits. Une requête que le jeune rejette catégoriquement car il veut offrir ce tableau au président. S’il n’a pas encore été reçu par Macky Sall, le jeune talentueux ne perd pas espoir.

“A l’occasion du 56e anniversaire du Sénégal, j’ai pensé que la chose la plus importante pour développer ce pays au-delà du travail c’est l’UNION dans la paix, dans l’Amour, dans le respect de l’autre parce que quelle que soit notre différence, nous avons une chose en commun : Le Sénégal.”

Pour s’en sortir, Ibrahima fait des portraits pour des particuliers, ainsi que des conceptions numériques comme les affiches et les logos sans oublier quelques vernissages en cas de besoin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *