Cameroun: le cinéma fait son entrée dans le système éducatif dès septembre prochain

A quelques semaines de la rentrée académique, le gouvernement camerounais introduit plusieurs réformes dans les systèmes éducatifs. Les réformes ont été plus accentuées dans le second cycle de l’enseignement général.

Ainsi, à partir de la rentrée 2018-2019 qui démarre le 03 septembre prochain, les arts cinématographiques et les sciences humaines font leur apparition dans le programme scolaire à partir de la classe de seconde.

L’annonce a été faite le 23 août dernier par Nalova Lyonga, Madame le ministre des Enseignements secondaires. Outre les séries Sciences humaines (SH) et Arts cinématographiques (AC), les séries littéraires (A1, A2, A3, A4, A5 et ABI) et les séries scientifiques et technologiques (C, D, TI) entre également dans la cadence.

La filière arts cinématographiques aura sept matières : les fondamentaux du cinéma, les genres cinématographiques, les analyses filmiques, l’économie du cinéma, le processus de réalisation, le projet de fin de formation et la sociologie du cinéma.

Cette filière a pour vision de rehausser le niveau du cinéma sérieusement mis à mal par celui du voisin Nigérian ou des autres pays comme l’Angola et la Côte d’Ivoire. La culture, les langues nationales et l’éducation artistique font également leur apparition pour les séries littéraires.

Il s’agit pour les gouvernants camerounais de modeler le système éducatif par rapport au besoin du marché de l’emploi et des nouveaux secteurs porteurs. Le Cameroun espère que cette nouvelle dynamique remettra d’aplomb le système éducatif qui produira de meilleurs élèves, les meilleurs de la sous-région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *