Présidentielle au Sénégal: plus de 80 candidats, une caution de 30 millions de F CFA

L’élection présidentielle au Sénégal se tiendra en février 2019. Et les potentiels successeurs du président sortant Macky Sall se positionnent déjà. Plus de 80 candidats ont fait part de leur intention de briguer la magistrature suprême. Mais pour concourir, ils devraient  remplir une condition: recueillir suffisamment de parrainages.

D’après Bernard Casimir Demba Ciss, un responsable du ministère de l’Intérieur, cité par Jeune Afrique, ces derniers auront « au moins quatre mois » pour recueillir  le parrainage de 0,8 % à 1 % du corps électoral, soit environ 52 000 signatures, réparties dans au moins sept des 14 régions du pays, à raison de 2 000 par région au minimum.

Dans la foulée, il est à souligner que certains aspirants au pouvoir pourraient être recalés. Deux grandes figures de l’opposition sénégalaise sont visés en raison d’ennuis judiciaires. Il s’agit notamment de Karim Wade, fils et ministre de l’ex-président Abdoulaye Wade et  Khalifa Sall, le maire de Dakar.

Le premier, condamné en 2015 à six ans de prison pour « enrichissement illicite », il a vu sa demande d’inscription sur les listes électorales rejetée le 2 juillet, ce qui devrait l’empêcher de se présenter.

La Cour suprême doit se prononcer jeudi sur un recours en cassation introduit par les avocats de Karim Wade, après le rejet de son inscription sur ces listes.

Le second, également condamné à cinq ans de prison pour détournements de fonds publics, il connaitra son sort jeudi lors de son procès en appel.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.