« Aucun émissaire de la CEDEAO ne viendra au Togo cette semaine ! », Gilbert Bawara

Visiblement, le gouvernement se moque des « annonces intempestives et répétitives » d’une quelconque mission de facilitation ou de la CEDEAO pour stopper la CENI dans son élan, comme l’aurait souhaité la Coalition des 14 partis de l’opposition. Le ministre de la Fonction Publique, dans un entretien accordé à togobreakingnews, fait tomber le voile. Déception !

Voir débarquer des émissaires de la CEDEAO pour dire « stop » à l’organisation des législatives entamée par la CENI est un scénario qui demeurera dans l’esprit de ceux qui le pensent, ironise le point focal du gouvernement togolais. « (…) Certains prennent leurs rêves pour la réalité ! Comme le disait Churchill, pour un responsable politique, il n’y a pas pire erreur que d’entretenir de faux espoirs, destinés à être balayés par les événements. Il serait bien que certains sortent des illusions et cessent d’entretenir de faux espoirs même si cela est destiné à leurs militants », confie Gilbert Bawara à la rédaction de togobreakingnews.

Si l’on s’en tient aux paroles du ministre de la Fonction Publique, aucune délégation des facilitateurs de la CEDEAO n’est en route pour Lomé aujourd’hui, ni demain, encore moins après-demain. « Le Togo est un pays sérieux et organisé avec des dirigeants et des autorités respectés », indique-t-il en faisant allusion à la souveraineté de l’Etat togolais.

Source: Togo Top Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *