Togo: « Miss littérature », le concours qui définit la jeune fille autrement

Mise à l’écart par la plus part des jeunes depuis l’avancée de la technologie, la lecture renaît de ses cendres à travers le concours « Miss littérature ». Les différentes phases de l’édition 2018 du concours se poursuivent à Lomé la capitale togolaise.

La demi-finale est prévue le 29 septembre prochain avec au total 30 candidates qui se mesureront à l’écrit comme à l’oral. Dix d’entres elles seront retenues pour la phase finale fixée au 02 novembre prochain, à l’occasion de la foire Internationale du Livre de Lomé.

La finale, renseigne les organisateurs, portera sur l’analyse critique écrite d’un roman de littérature africaine, d’un plaidoyer sur un thème qui sera communiqué en temps voulu et d’une phase orale de culture littéraire générale.

Elle permettra ainsi de désigner la Miss et sa dauphine qui représenteront le Togo à la phase régionale courant juillet-août 2019 qui se déroulera au Bénin. Le concours faut-il le rappeler est uniquement réservé aux jeunes filles, en particulier élèves et étudiantes âgées de 18 à 24 ans.

Au-delà des concours de beauté, les filles peuvent également s’imposer sur le plan intellectuel et littéraire. L’objectif principal du Club “le littéraire”, en initiant ce concours est la promotion de la littérature togolaise.

Pour Steve Bodjona, le président du club, comme rapporté par plusieurs sources, il s’agit précisément de promouvoir l’excellence et susciter plus d’intérêt de la jeune fille pour le livre, instrument par essence de culture et de formation rigoureuse.

Résultat de recherche d'images pour "miss littérature au togo"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *