A 90 ans, l’écrivain sénégalais Cheikh Hamidou Kane veut réaliser un film

Dans une interview réalisée par nos confrères du  LeMonde. Fr, l’auteur sénégalais de « L’Aventure ambiguë », 90 ans, annonce ses ambitieux projets. Bien que son acuité auditive et visuelle se soit affaiblie, l’auteur compte retracer l’histoire de l’empire du Mali.

« Je travaille à un projet qui me tient à cœur depuis un moment. Je veux retracer l’épopée de l’empire du Mali fondé par Soundjata Keïta. Elle a donné naissance à la charte du Mandé. J’aimerais rappeler cette page d’histoire à la jeunesse africaine et au monde. J’ai réuni autour du projet des artistes comme Youssou Ndour, des intellectuels, des écrivains, des griots traditionnels ressortissants de l’espace de l’ancien empire du Mali », a-t-il déclaré.

Parallèlement  au projet  de retour à l’histoire, Cheikh Hamidou Kane projette faire une nouvelle expérience dans le cinéma.

« Je veux faire un film d’animation avec des effets spéciaux pour illustrer l’univers mystique de l’empereur Soundjata Keïta. Selon la tradition, il avait des pouvoirs magiques comme le don d’ubiquité. Il pouvait être à plusieurs endroits en même temps. J’ai vu quelques films, dont récemment Black Panther, qui m’ont fait penser que cela était faisable », a-t-il ajouté.

L’entretien a également permis à l’auteur de prodiguer de sages conseils à la jeunesse africaine. Pour lui, «les jeunes doivent au plus vite s’emparer de ce sujet. Ils doivent se battre pour créer au sud du Sahara un espace géopolitique et économique autonome. Et l’imposer aux dirigeants actuels qui ne comprennent pas que leurs pouvoirs ne sont, comme le disait Senghor quand il luttait contre la balkanisation, « que des joujoux et des sucettes ». Quel poids peut avoir le continent dans l’économie mondiale s’il est divisé, morcelé ?», a-t-il conseillé avant d’affirmer que l’Afrique est le continent le plus riche en ressources naturelles dont a besoin l’ensemble de la planète.

« S’il y avait une autorité commune pour gérer par exemple les ressources pétrolières, l’Afrique aurait plus de poids sur la scène internationale », a-t-il conclut.

Biographie de l’auteur

En cinquante-sept ans de carrière, l’écrivain sénégalais n’a publié que deux romans – L’Aventure ambiguë, en 1961, et Les Gardiens du temple, en 1995 –, devenus des classiques, traduits dans une dizaine de langues et inscrits au programme de nombreuses écoles et universités. Ils relatent le malaise des élites africaines désorientées par la colonisation française. Né en 1928 à Matam, sur les bords du fleuve Sénégal, Cheikh Hamidou Kane a traversé l’histoire contemporaine du continent, marquée par des questionnements et des tourments identitaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *