Sadio Mané: « Ils n’y ont jamais cru, jusqu’au jour où j’ai signé mon premier contrat professionnel »

Dans un entretien sans filtre accordé au média Bleacher Report, la star du Liverpool Sadio Mané est revenu sur ses débuts difficiles en football.
Alors qu’il était jeune, ses deux parents ont toujours voulu qu’il étudie pour devenir un professeur. Mané n’a donc pas eu le soutien de ses parents pour réaliser son plus grand rêve: devenir footballeur professionnel. Il a fallu que le jeune joueur s’y prenne avec détermination et motivation sans frontières.

« Je suis né dans un village où il n’y avait jamais eu de footballeur ayant participé aux grands championnats. Je me souviens que quand j’étais petit, mes parents pensaient que je devais étudier pour devenir professeur. Ils pensaient que le football était une perte de temps et que je n’y arriverais jamais », a confié Sadio Mané, qui a fait ses classes à l’Académie Génération Foot avant de rallier la France et le FC Metz en 2010.

« J’ai toujours dit : « C’est le seul travail qui me permettra de t’aider. Et je pense que j’ai une chance de devenir footballeur », a il ajouté avant de poursuivre:« Ils n’en étaient pas sûrs car j’étais loin de la capitale et presque personne n’y était parvenu. Ils étaient donc contre, et ils n’y ont jamais cru, jusqu’au jour où j’ai signé mon premier contrat professionnel. »

« Pour eux, ce n’était pas possible. Ils n’étaient pas tout à fait faux parce que ce n’était pas simple, mais je voulais réaliser mon rêve de devenir footballeur. J’ai tout donné. Au point où ils n’avaient pas vraiment le choix, ils ont commencé à m’aider et cela a fonctionné. Aujourd’hui, ils sont tous fiers », a affirmé l’international sénégalais de 26 ans.

Par ailleurs, il faut noter que l’attaquant du Liverpool a pu trouver de qui tirer ses motivations. Comme tout le monde -enfin presque-, Sadio Mané avait des idoles en football. Leur parcours a certainement été une vraie source de motivation pour la star sénégalaise.

Se confiant au média américain, Sadio Mané explique: « Quand j’étais jeune, j’avais beaucoup de footballeurs préférés, mais Ronaldinho était mon véritable favori, avec El-Hadji Diouf du Sénégal. Ils m’ont vraiment inspiré. Ces deux joueurs étaient des exemples pour moi en tant que footballeur. Ils étaient des joueurs habiles et de bons dribbleurs qui battaient leurs adversaires facilement ».

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.