Algérie/Culture: le chanteur Djamel Allam tire sa révérence à l’âge de 71 ans

L’Algérie en deuil, la Kabylie en émotion. Le chanteur algérien d’expression amazighe, Djamel Allam, est décédé dans la journée d’hier Samedi (15 septembre) et ce à l’âge de 71 ans. Cette info annoncée par le ministre algérien de la culture, M.Azedine en l’occurrence sur compte « Twitter ».

Le défunt se trouvait dans un hôpital à Paris, en France, où il était hospitalisé alors que depuis des mois il l’était dans plusieurs hôpitaux, en Algérie, puis à l’étranger, notamment en France. En Algérie, le défunt était très estimé. La nouvelle de son décès a été reçue comme un coup de tonnerre sur les têtes de ceux qui le connaissaient et l’avaient côtoyé par le passé.

La triste nouvelle est donc tombée tel un couperet et la majorité des algériens n’en croyaient pas. Mais, il s’est avéré que l’info diffusée par le ministre de la culture algérien sur Twitter était fondée et vraie. Même l’artiste Safy Boutella avait confirmé l’info. Le grand artiste algérien qui est l’un des maîtres de la chanson kabyle, Djamel Allem vient de rendre l’âme à l’âge de 71 ans. Il est décédé après une longue maladie, dans un hôpital Parisien.

« C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la mauvaise nouvelle de la mort du chanteur algérien Kabyle, Djamel Allam. Il a supporté des semaines une maladie qui l’avait emporté à l’âge de 71 ans. Nous sommes tristes pour sa disparition. Il laissera un grand vide dans nos cœurs, mais aussi sur la scène culturelle et artistique. Reposes en paix Djamel, on ne t’oubliera jamais. », Ce sont les premières déclarations d’un groupe de chanteurs ayant connu le défunt.

En tous les cas, sa disparition laissera un grand vide, de ceux qui avaient côtoyé le défunt, ceux qui l’avaient accompagné durant son parcours, mais surtout ceux qui l’avaient assisté depuis qu’il était tombé malade, il y’a de cela quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *