L’Arabie saoudite, le pays sans aucune église

MAGAZINE – Peut-on pratiquer la religion catholique en Arabie saoudite ? Si on entend par là aller dans une église pour y recevoir les sacrements et prier, la réponse est non ! Pour une bonne et simple raison : il n’y a pas une seule église dans ce pays musulman sunnite qui s’étend sur plus de deux millions de km2 et où vivent quelque 30 millions d’habitants. Parmi ceux-ci, comme dans les pays alentours, de très nombreux chrétiens. Leur nombre varie suivant les estimations mais, ce qui est sûr, c’est qu’il est très élevé, de plusieurs centaines de milliers à plusieurs millions.

Si certains peuvent franchir en voiture les 25 kilomètres de la Chaussée du roi Fahd, qui enjambe la mer depuis la côte est de l’Arabie jusqu’à Bahreïn, et aller ainsi à la messe à Manama, la plupart ne peuvent pas sortir du pays. Dans la plus grande discrétion, certains se réunissent dans des habitations particulières pour prier, mais ces réunions ne sont pas autorisées.

« Des chrétiens sont régulièrement arrêtés pour cette raison, comme on peut le lire dans la presse locale, explique un Occidental qui a travaillé plusieurs années dans le pays. Cela rappelle les premiers chrétiens, qui devaient pratiquer leur foi dans le secret. »

Du point de vue institutionnel, les catholiques d’Arabie saoudite dépendent du vicariat apostolique d’Arabie du Nord, et il existe quatre « paroisses » (sans église). Cette situation pourrait-elle changer grâce à Mohammed ben Salmane, alias « MBS », le prince héritier de la famille royale saoudienne, qui semble avoir une volonté réformatrice affirmée ? Certains signes pourraient le laisser croire. En quelques mois, les dirigeants saoudiens ont reçu plusieurs responsables chrétiens, comme le cardinal Jean-Louis Tauran (décédé le 2 août dernier) ou le cardinal maronite Bechara Raï. Mais de là à autoriser la construction d’une église…

« MBS » doit avancer avec prudence, s’il ne veut pas que ses réformes entraînent une réaction de blocage brutal de la part de ses nombreux opposants. Certains experts n’évoquent-ils pas l’hypothèse d’une tentative d’assassinat, au sujet d’une longue fusillade qui a eu lieu à Riyad dans la nuit du 21 au 22 avril dernier, à la suite de quoi le prince héritier a un temps disparu des écrans radar ?

Jean-Marie Dumont

Famille Chrétienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *