Le ministre de la Santé a « envoyé sa femme » accoucher en France, selon le président du RCD

Le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui a “envoyé sa femme” accoucher dans un hôpital en France, a affirmé vendredi 21 septembre le président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) Mohcine Belabbas en déplorant “l’ampleur de la régression” dans le secteur de la santé.

“Aujourd’hui plus aucun responsable officiel ne se soigne dans le pays. Il y a même ceux qui optent pour l’Europe pour un simple accouchement ; le ministre de la santé lui-même donne le parfait exemple en envoyant sa femme en France pour un tel acte banal”, a martelé M. Belabbas dans un discours prononcé lors des travaux de la deuxième session du conseil national du RCD.

Mokhtar Hasbellaoui, professeur en médecine à la tête du ministère de la Santé depuis mai 2017, a déjà connu plusieurs crises dans son secteur. Les plus notables sont la longue grève (plus de 7 mois) des médecins résidents, l’apparition du choléra en Algérie cet été plus de 20 ans après sa disparition.

Mohcine Belabbas a fustigé la gestion du secteur de la santé dans son allocution. Pour le chef du RCD, la détresse des populations est illustrée par “des hôpitaux-mouroir” où le manque de lits, l’absence d’hygiène et les pénuries en tout genre offrent des conditions de travail “déplorables” au personnel médical, le tout dans une “indifférence ascendante à mesure que s’élèvent les échelons de la hiérarchie des responsabilités”.

“Une situation qui pousse même les moins nantis des citoyens, au prix de lourdes dettes, à se tourner vers les cliniques privées ou à se déplacer en Tunisie ou en Turquie pour ceux qui le peuvent afin d’ accéder à de meilleurs soins”, a ajouté l’opposant.

HUFFINGTON POST MAGHREB

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.